Antibiorésistance: les vétérinaires montrent l’exemple

vendredi, 15 novembre 2019

Depuis plusieurs années, la médecine vétérinaire met en œuvre des mesures concrètes de lutte contre les résistances aux antibiotiques. Il en va de réduire plus avant les administrations d’antibiotiques, tout en préservant le bien-être animal.

Les vétérinaires suisses s’engagent pour une réduction de la consommation d’antibiotiques et pour une utilisation prudente. La Société des Vétérinaires Suisses (SVS) participe donc aussi activement à la Stratégie nationale contre l’antibiorésistance (StAR).

Depuis cette année, les vétérinaires enregistrent les traitements aux antibiotiques dans une banque de données. Le Système d’information sur les antibiotiques en médecine vétérinaire (SI ABV) a été introduit début 2019. La consommation d’antibiotiques est donc enregistrée pour les différentes espèces animales et les différents types de production, pour chaque détention animale et chaque cabinet vétérinaire. La banque de données offre l’opportunité de mettre au jour plus précisément les zones de problèmes et de définir les mesures ad hoc.

Du point de vue de la SVS, il est essentiel que ces données ne soient pas uniquement consignées dans le secteur de la médecine vétérinaire, mais également dans celui de la médecine humaine. La SVS soutient en effet l'approche One-Health de la Confédération dans la lutte contre les résistances aux antibiotiques. Les vétérinaires demandent donc dans ce but l’introduction d’une banque de données similaire, servant à consigner l'utilisation des antibiotiques chez l'être humain.

 
TYPO3 Agentur