Nouvelles perspectives pour les assistantes en médecine vétérinaire

mardi, 17 septembre 2019

Les assistantes et les assistants en médecine vétérinaire (AMV) fraîchement diplômés voient s'ouvrir à eux de nouvelles possibilités d’évoluer dans leur profession. Administration, laboratoire ou hygiène dentaire sont les points forts d’un nouveau programme de formation continue.

Radiographier, nettoyer ou entretenir des dents: voilà quelques tâches qu’une assistante dentaire peut désormais aussi assumer en médecine vétérinaire. Une bonne hygiène dentaire est capitale pour la santé des chiens et des chats. Depuis cette année, les assistantes et les assistants en médecine vétérinaire (AMV) peuvent désormais suivre une telle formation. Le cadre à été posé avec un nouveau programme de formation continue structuré pour les AMV, qui a pour but de parer la profession d’AMV pour l’avenir et de la rendre plus attrayante.

Le cursus d’assistante dentaire vétérinaire est la première offre du nouveau programme de formation continue. Les douze premiers participants viennent de clore avec succès l’examen sanctionné par un diplôme. La planification d’un cours dont l’accent portera sur le laboratoire avance quant à elle à grands pas. Il devrait avoir lieu vers la fin de l’automne 2019. D’autres cours traitant de thèmes comme l’administration et la coordination de cabinet ou encore l’alimentation sont en voie d’élaboration.

La Société des Vétérinaires Suisses (SVS) a créé le nouveau programme de formation continue en collaboration avec la section pour la médecine des petits animaux (ASMPA) et celle des employeurs (ASVE), de même que l’association des AMV (ASAMV). La SVS et l’ASAMV poursuivent le but commun d’offrir de nouvelles perspectives à la profession d'AMV et d'enthousiasmer à long terme de jeunes gens pour cette activité passionnante.

184 apprentis et apprenties ont terminé avec succès leur apprentissage d’AMV
Au mois de juillet 2019, 184 assistantes et assistants en médecine vétérinaire (AMV) ont clôturé avec succès leur apprentissage, obtenant ainsi leur certificat fédéral de capacité (CFC). Le taux de réussite des examens de fin d’apprentissage est très bon, puisqu’il affiche 94 %. Environ 200 cabinets ou cliniques vétérinaires en Suisse proposent des places de formation pour l’apprentissage, lequel s’échelonne sur trois ans. Près de deux tiers des AMV travaillent dans des cabinets pour animaux de compagnie, le tiers restant dans des cabinets mixtes, pour chevaux ou pour animaux de rente. Les AMV forment la clé de voûte du cabinet vétérinaire, leurs compétences allant de l’accueil des clients, en passant par le conseil téléphonique, la participation à l’examen de santé et la présence calmante pour les patients, jusqu’à l’aide dans la salle d’opération comme au laboratoire.

Informations complémentaires:
Service médias SVS, tél. 031 307 35 37, media(at)gstsvs.ch

Communiqué de presse en format pdf

 
TYPO3 Agentur