Le puçage des chats – n’est pas une simple lubie!

mardi, 09 octobre 2018

Des milliers d’animaux domestiques disparaissent sans laisser de trace chaque année, dont 80 % de chats. Une puce électronique de la taille d’un grain de riz offre à chaque chat une identitié non modifiable. Avec l’action de puçage de chats lancée pour le mois de novembre, les vétérinaires contribuent à la reconnaissance des propriétaires des chats perdus.

En comparaison avec les chiens dont l’identification électronique et l’enregistrement sont obligatoires en Suisse, seuls 30% des chats sont puçés et enregistrés. C’est pour raison que l’association suisse pour la médecine des petits animaux ASMPA et Identitas SA lancent une action de puçage de chats pour leur permettre de pouvoir retrouver leur propriétaire au besoin.

Les colliers classiques et médailles avec l’adresse inscrite dessus se perdent souvent ou restent accrochés à des branches , ce qui peut être en plus un danger pour l’animal. La puce, grosse comme un grain de riz , va être injecté sous la peau du cou, du côté gauche. Cet acte de routine n’est pas douloureux pour l’animal et peut se faire sans narcose. La puce émet un numéro d’identification unique qui peut être lu par un lecteur de puces. Le numéro sera transmis à la banque de données qui trouvera le propriétaire correspondant.

La police, les autorités publiques ainsi que les centres d’incinération de cadavres sont de plus en plus à être dotés de tels appareils de lecture. Grâce à ce dernier, le propriétaire peut être informé du destin de son chat. Le souhait des vétérinaires est de pouvoir systématiquement retrouver les propriétaires des chats apportés morts, grâce à leur pucage.

Cette année, l’action s’inscrit dans le cadre de la campagne pour le bien des chats «Luna et Filou» lancée le 3 octobre 2018 par l’ASMPA, en collaboration avec la Protection Suisse des Animaux PSA et Identitas SA.

Informations et documents correspondants:
www.svk-asmpa.ch / info(at)svk-asmpa.ch

 
TYPO3 Agentur