Les chiens à nez plat excessif souffrent durant la canicule

jeudi, 19 juillet 2018

Des chiens qui ne peuvent presque plus respirer en raison d’un nez plat excessif? Les vétérinaires souhaitent davantage lutter contre de les sélections causant de telles souffrances, car elles sont incompatibles avec le bien-être animal.

Poster de la campagne contre le nez plat excessif: www.svk-asmpa.ch/chiens-a-nez-plat

En été, les chiens possédant un nez plat excessif manquent littéralement d’air. Durant la canicule, ils souffrent fréquemment de problèmes respiratoires, pouvant mettre leur santé en danger. Les races brachycéphales comme le bouledogue français ou le carlin font l’objet d’un intérêt marqué ces dernières années en Suisse. Au printemps dernier, des vétérinaires ont donc lancé une campagne contre le nez plat excessif chez les chiens, afin d’accroître la conscience face à cette problématique.

Les chiens n’étant par nature pas en mesure de transpirer, ils sont réduits à réguler leur température corporelle au moyen du haletage par le nez. En présence de températures élevées comme on les connaît en été, les chiens à nez plat excessif souffrent encore davantage, car ils ne parviennent pas à respirer et à réguler leur température corporelle simultanément. Ils ronflent et reniflent pendant la respiration. Lorsque ces caractéristiques sont prononcées, on peut parler avec justesse de sélection causant des souffrances. S’il est certes possible d’intervenir chirurgicalement, il est beaucoup plus raisonnable de prévoir une rétrosélection, vers des chiens qui n'ont pas un nez si plat.

La campagne contre le nez plat excessif correspond à l’accent de protection des animaux que la Société des Vétérinaires Suisses (SVS) souhaite placer ces prochaines années dans son engagement. Pour les vétérinaires, le bien-être animal est au centre de toutes les préoccupations.

En 2018, la SVS a notamment mené un podium sur la protection des animaux durant les Journées suisses des vétérinaires organisées à Bâle. L’association prévoit par ailleurs un séminaire sur ce thème au printemps 2019, en collaboration avec l’Association suisse des vétérinaires cantonaux (ASVC) de même que l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV).

Informations complémentaires:
Service médias SVS, tél. 031 307 35 37, media(at)gstsvs.ch

Campagne contre le nez plat excessif: www.svk-asmpa.ch/chiens-a-nez-plat
Association Suisse pour la Médecine des Petits Animaux (ASMPA), secrétariat, tél. 079 584 70 93, admin(at)svk-asmpa.ch

Association Vétérinaire Suisse pour la Protection des Animaux (AVSPA), Julie Schwechler, js(at)pferde-dentalpraxis.ch

Communiqué de presse en format pdf

 
TYPO3 Agentur