Campagne contre le nez plat excessif chez le chien

jeudi, 08 février 2018

Lors de l’exposition «Hund 2018» du 2 au 4 février 2018 à Winterthur, l’Association Suisse pour la Médecine des Petits Animaux (ASMPA), l’Association Vétérinaire Suisse pour la Protection des Animaux (AVSPA), la Société Cynologique Suisse (SCS) ainsi que la Faculté Vetsuisse Berne lancent une campagne contre la brachycéphalie canine.

La brachycéphalie canine englobe les races ayant un crâne et un nez très courts, dont le bou-ledogue français, le carlin, le bouledogue anglais, le Shih tzu, le pékinois et bien d’autres.

Le chien ne peut pas transpirer. Cet animal régule sa température corporelle en haletant, respectivement par la surface importante des muqueuses nasales. Une diminution de cette surface oblige les chiens brachycéphales à augmenter leur effort respiratoire ce qui amène à un pincement des narines, un rallongement du voile du palais, un collapsus des voies respiratoires et autres modifications. Les cas extrêmes sont nommés «élevage excessif».

L’Association Suisse pour la Médecine des Petits Animaux (ASMPA), l’Association Vétérinaire Suisse pour la Protection des Animaux (AVSPA), la Société Cynologique Suisse (SCS) ainsi que la Faculté Vetsuisse Berne ont développé un plan de mesures dans le but de sensibiliser le public. La campagne est en outre soutenue par la Société des Vétérinaires Suisses (SVS) et la Protection Suisse des Animaux (PSA).

Toutes autres informations : www.svk-asmpa.ch/kurzkoepfige-hunde

 
TYPO3 Agentur