Ordonnance sur l'indication des prix (OIP)

mardi, 28 avril 2015

Le beco Economie bernoise est parvenu à la conclusion suivante après un contrôle de l'indication des prix dans les cabinets vétérinaires, contrôle effectué en 2015 à sa propre initiative: les vétérinaires respectent en principe les prescriptions, il n'y a donc aucune nécessité particulière d'intervenir.

La question de l'obligation d'indiquer les prix a été abordée dans les médias en été 2014, mais n'a rencontré que peu d'écho. On a pu lire dans le magazine d'information des consommateurs «saldo», que «nombreux sont les cabinets vétérinaires qui ne respectent pas la loi.» Cette affirmation repose sur un contrôle non représentatif de 25 cabinets vétérinaires suisses, contrôle réalisé par un collaborateur du magazine en question. Après une intervention de la SVS, notamment auprès d'Economie bernoise (beco), ce dernier a pris l'initiative d'effectuer elle-même un contrôle de 58 cabinets dans 44 communes. Conclusion du beco: Les vétérinaires respectent en principe les prescriptions.

La SVS a informé en permanence ses membres concernant les exigences de l'ordonnance sur d'indication des prix (OIP) et prend donc connaissance de ce résultat avec satisfaction.

Informations sur l'ordonnance sur l'indication des prix (OIP):
www.gstsvs.ch/fr/documents/exercice-de-la-profession.html (login obligatoire)
Ordonnance sur l'indication des prix (OIP)

 
TYPO3 Agentur