Aimé! Vacciné?

jeudi, 30 avril 2009

Seule la joie de vivre d'un animal sain est contagieuse!

475’000 chiens, 1'380'000 chats et 85'000 chevaux vivent en Suisse. Environ un tiers des chiens et des chevaux, ainsi que deux tiers des chats ne sont pas correctement pris en charge médicalement. Ils ne sont pas vaccinés selon les recommandations des vétérinaires suisses. Si l’animal n’est pas suffisamment immunisé par défaut de vaccination, il court un risque accru d’être contaminé par une maladie infectieuse. La Société des Vétérinaires Suisses (SVS) et l’Association Suisse pour la Médecine des Petits Animaux (ASMPA) attirent l’attention sur cette insuffisance: Ils lancent la campagne «Aimé! Vacciné?»

La vaccination des animaux de compagnie n’est pas obligatoire en Suisse. Depuis la disparition de l’obligation de vacciner contre la rage, les expertes et les experts constatent que de nombreux propriétaires d’animaux ont un comportement beaucoup plus négligent qu’avant en ce qui concerne la protection vaccinale de leurs animaux de compagnie. Cette évolution est dangereuse: les agents infectieux peuvent se multiplier librement parmi un grand nombre d’animaux de compagnie sensibles si les vaccinations sont délaissées. Chaque genre d’animal familier a besoin d’un taux de vaccination d’au moins 70% pour que les maladies infectieuses ne débouchent pas en épidémie.

Comme seul deux tiers des chiens et des chevaux et un tiers de tous les chats bénéficient d’une protection vaccinale suffisante, l’hypothèse que le déclenchement d’une maladie infectieuse dégénère en épidémie prend de l’ampleur. Celui ou celle qui ne suit pas les recommandations de son vétérinaire ne risque donc pas seulement que son propre animal tombe malade, mais met également en péril la santé d’autres chiens, chats et chevaux.

aimévacciné.ch

La SVS et l’ASMPA informent sur la plateforme Internet www.aimévacciné.ch sur les maladies des animaux de compagnie et comment les prévenir grâce aux vaccinations. Le site Internet renseigne également sur les homologations, les effets et les effets secondaires des vaccins. De plus, on y trouve des conseils pratiques pour la préparation d’un voyage ou d’un séjour dans un refuge pour animaux. D’une manière générale, la SVS et l’ASMPA recommandent un contrôle annuel de chaque chien et chat par un vétérinaire. A l’occasion de cet examen de santé, les questions au sujet des vaccinations peuvent être discutées.

Plus d’informations sous www.aimévacciné.ch

Contact:
Service de presse de la SVS, 031 307 35 35, media(at)gstsvs.ch

 
TYPO3 Agentur