Vétérinaire pour animaux de compagnie

Les détenteurs d’animaux de compagnie considèrent souvent leurs protégés comme des membres de la famille à part entière et sont donc prêts à tout mettre en œuvre pour assurer leur santé. Les possibilités offertes en médecine des petits animaux sont très poussées. Les vétérinaires doivent conseiller leurs clients et évaluer les différentes mesures médicales envisageables, en tenant compte des besoins du détenteur et surtout de la qualité de vie des animaux. 

Activités typiques

  • Examens généraux, vaccinations et vermifugations, de même qu’identification et enregistrement des animaux
  • Examens relatifs à des affections internes simples ou complexes
  • Castrations et stérilisations
  • Radiographie et autres examens d’imagerie
  • Diagnostics orthopédiques (boiteries)
  • Interventions chirurgicales
  • Médecine intensive
  • Conseil des détenteurs d’animaux en matière d’alimentation, de garde et d’élevage, de même que dans les questions d’éducation et de comportement

Horaires de travail
45 heures par semaine, service d’urgences durant la nuit et en week-end

Perspectives
Spécialisation dans un domaine
Détention d’un cabinet ou d’une clinique ou participation
Carrière à l’université

Aude Sahli, vétérinaire employée dans un cabinet pour animaux de compagnie dans le canton de Vaud

«En ma qualité de vétérinaire, je dois être très à l’écoute.»

 

Présentez-nous votre parcours professionnel!
J’ai trouvé un poste dans ce cabinet vétérinaire pour animaux de compagnie juste après la fin des études. J’y travaille encore à l’heure actuelle. J’ai choisi les petits animaux, car je souhaitais de préférence travailler avec des animaux gardés pour le plaisir plutôt que pour la rentabilité. Par ailleurs, j’ai toujours aimé ces espèces. Séduite par l’idée d’utiliser des méthodes de soins alternatives, pour moi-même également par exemple en cas de douleurs dorsales, j’ai choisi de suivre une formation postgrade d’ostéopathie vétérinaire en France.

Quelle est la particularité de votre travail?

Le contact avec les animaux et les êtres humains est enrichissant. Je travaille au sein d’une petite équipe, ce qui me permet d’avoir des échanges avec les confrères. Chaque jour est différent, j’assiste à des histoires joyeuses ou parfois tristes. On ne sait jamais quand arrive une urgence. Tout cela rend la profession très diversifiée.

Qu’est-ce qui est important dans la relation avec les détenteurs d’animaux?
Comme le propriétaire doit souvent poursuivre le traitement à la maison, il joue un rôle essentiel dans le choix de la thérapie. Dans le cabinet, il ne suffit pas de prendre en compte l’animal, mais également le contexte dans lequel celui-ci vit habituellement. En ma qualité de vétérinaire, je dois être très à l’écoute et saisir ce qui se cache derrière les apparences.

Comment organisez-vous votre travail?

Je suis actuellement employée à 75 %. Deux jours par semaine, je propose en outre des traitements en ostéopathie. Cette répartition du temps me plaît beaucoup. Plus tard, je pourrais bien m’imaginer être copropriétaire d’un cabinet pour animaux de compagnie.

 
TYPO3 Agentur